Métier de commercial : doit-on forcément faire une école de commerce ?

Publié le : 05 juillet 20224 mins de lecture

Il est possible d’exercer le métier de commercial sans suivre une formation. Toutefois, devenir autodidacte ne s’offre pas à tout le monde. Cela requiert de la discipline, de l’indépendance et de la motivation. Dans le cas contraire, vous allez vite baisser vos bras. Dans cet article, vous allez trouver quelques astuces.

Métier de commercial : est-il obligatoire d’étudier à l’école ?

Vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme pour travailler dans le domaine du commerce. Les autodidactes arrivent à dépasser le niveau d’un commercial ayant suivi un cursus universitaire. Néanmoins, il faut disposer d’un certain « soft skill ». Le commercial autodidacte doit aimer le challenge et être compétitif. Sur Internet, de nombreuses astuces de vente méritent d’être consultées pour peaufiner vos connaissances. Cependant, suivre une formation s’oblige pour lutter contre la concurrence. De plus, le diplôme est essentiel aux yeux du recruteur. Pour continuer, vous pouvez spécialiser vos savoir-faire dans les écoles de commerce de votre choix. Optez pour une école avec des années d’expertise. Ainsi, vous trouverez plus facilement du travail.

Conseils pour devenir un commercial sans diplôme

Une bonne présentation s’impose pour faire une bonne impression. Restez aimable. Ce pitch commercial sera priorisé, si vous voulez bien vendre un produit ou un service. Vous devez laisser le prospect parler et lui poser des questions pour mieux cerner ses envies. Il est important de créer un lien avec votre client. C’est la base d’une bonne communication. Soyez honnêtes avec votre client. Un bon commercial doit respecter ses engagements. Une relation de confiance doit être mise en place sur le long terme. Cela va donner une image fidèle de l’entreprise.

Vous orientez le client dans la meilleure solution possible. Le rôle d’un commercial est avant tout de satisfaire les besoins de la clientèle. Donnez-lui tous les informations nécessaires, que ce soit pour une vente ou que ce soit pour une réclamation.

Demandez de l’aide supplémentaire avant de clôturer la négociation. C’est la prise de congé. Voici un exemple de prise de congés : « avez-vous d’autres demandes ? ».

Pourquoi travailler dans le secteur commercial ?

Actuellement, le métier de commercial évolue toujours. Le chômage est donc moindre dans ce secteur. En plus, toutes les entreprises (BtoB, BtoC) ont besoin de l’aide d’un commercial pour accroître leur chiffre d’affaires. Le métier de commercial est offert à tout secteur, notamment l’immobilier, automobile… Les clients cibles peuvent se localiser à l’échelle internationale. Pour en ajouter, les perspectives d’évolution de carrière se multiplient sur le marché.

Au niveau du salaire, il n’est pas fixe, plus précisément il n’existe pas de plafonds de salaire ou de prime dans le domaine du commerce.

Plan du site